Habitat et Cadre de Vie

L’insertion des populations en difficulté commence par le logement. Certains quartiers prioritaires du territoire du CUCS sont marqués par une dégradation des conditions de logement et du cadre de vie général. C’est pourquoi le Programme National de Rénovation Urbaine (PNRU) a été mis en place en août 2003, afin d’y remédier sur les sites concentrant des difficultés majeures de dysfonctionnements urbains et d’obsolescence des formes d’habitat.

La croissance exponentielle de la population de l’agglomération pointoise au cours de ces trente dernières années s’est accompagnée d’une urbanisation mal maîtrisée contribuant à créer un cadre de vie détérioré dans de nombreux quartiers. Au-delà des problèmes liés à l’enclavement des quartiers, à l’insuffisance des transports en commun et à la détérioration de l’environnement et de l’espace urbains, l’insuffisance de logements sociaux et l’existence de très nombreux quartiers à l’habitat insalubre constituent un facteur majeur d’exclusion et de marginalisation sociale d’une part significative de la population des communes de l’agglomération.

Au-delà des quartiers concernés par la rénovation urbaine, d’une façon générale, les interventions sont nécessaires sur la plupart des quartiers de la politique de la ville et notamment dans les quartiers en RHI (Résorption de l’Habitat Insalubre) et les zones d’habitat dégradé, principalement dans les domaines de l’habitat et de la gestion urbaine de proximité (GUP), afin d’améliorer les conditions de logements des habitants, apporter une certaine mixité sociale et renforcer la qualité de service au quotidien(propreté, entretien des espaces, tranquillité publique…).

Les projets présentés devront en ce sens faire ressortir les problématiques suivantes :

  • Renforcer les liens entre le projet urbain (construction de logement) et le projet social d’accompagnement des populations concernées ;
  • Proposer des solutions au logement des populations les plus en difficulté, grâce à des formules adaptées (CHRS ; résidences sociales ; appartements relais) ;
  • L’amélioration de la qualité de vie au quotidien des habitants des territoires prioritaires à travers la contribution à la mise en œuvre de démarches de Gestion Urbaine de Proximité (GUP) : entretien des espaces communs ; création de structure type régie de quartier…

Pour mettre en œuvre ces objectifs, les opérateurs ont la possibilité de monter un partenariat avec le Conseil général pour l’utilisation du film « Mieux vivre en habitat collectif », en guise d’outil support pour les actions de sensibilisation et d’accompagnement à l’amélioration du cadre de vie. De même, l’engagement d’une collaboration avec les équipes de rénovation urbaine et les équipes CUCS des communes concernées confortera la validation favorable des actions.

Articles

Les Territoires prioritaires

Vendredi 8 avril 2011 | Pointe-à-Pitre

Présentation des territoires prioritaires de la commune (Lire la suite )

Les quartiers CUCS prioritaires de la ville

Vendredi 8 avril 2011 | Baie-Mahault

Tous les quartiers ne bénéficient pas des infrastructures similaires, il existe une disparité entre eux. Les quartiers en situation de décrochement au regard de la dynamique urbaine de la ville, (...) (Lire la suite )